Category: Salariat

Salarié en CDI, en portage ou freelance ?

Lorsqu’on est consultant, que ce soit dans l’informatique, la finance, le bâtiment, l’énergie ou autres, nous avons tous le même objectif : répondre aux besoins de notre client.

Aujourd’hui, nous avons la chance de pouvoir exercer notre métier en toute sérénité et sous différentes formes :
• salarié en CDI
• salarié en portage
• freelance

Mais quels en sont les différences ? Les avantages et les inconvénients ?

Cet article vous aidera à choisir la meilleure solution pour atteindre vos objectifs personnels et professionnels.

Être consultant salarié en CDI, c’est le confort d’être rémunéré chaque mois même pendant l’intercontrat, de cotiser pour la retraite et le chômage, de rencontrer beaucoup d’autres consultants sur différentes missions, de se créer un solide réseau, de payer son crédit et de se sentir en sécurité.
Ce qu’on ne voit pas toujours, c’est la contrainte d’être placé sur une mission qui ne nous plaît pas forcément, ou de voir s’arrêter sa mission, et de se perdre au milieu d’un interminable intercontrat qui s’en suit d’un probable licenciement.

D’autre part, si vous souhaitez changer de mission, il se peut que vous ne soyez pas entendu par votre responsable en interne qui essayera de temporiser votre départ, et qui vous offrira une anecdotique augmentation pour vous détendre. Globalement, c’est cette totale liberté qui manque au contrat à durée indéterminée d’un consultant.

Être salarié en portage est une tout autre affaire. Prenez les avantages du CDI et retirez-en ces désavantages. Votre contrat de travail est créé selon VOS conditions : il y a un échange concret sur les modalités du contrat car c’est vous qui maîtrisez votre situation professionnelle et personnelle. Votre rémunération dépend de vous et non plus d’un responsable qui souhaite vous faire monter les échelons inutilement.

De plus, vous l’aurez compris, la société de portage sera votre employeur et vous ne dépendrez de personne concernant vos objectifs. Votre liberté vous appartient. Autre information intéressante : seul 1 mois de préavis suffit afin de quitter une mission qui ne vous convient pas.

Autre grand avantage, votre salaire fera un bond conséquent car vous êtes apporteur d’affaire. La société de portage s’occupera de toute la partie administrative et prendra bien sûr une commission pour ce travail.
Concernant la recherche de mission, si vous n’êtes pas à l’aise pour négocier le contrat avec votre futur client, la société de portage peut vous accompagner du début de la recherche, jusqu’au placement en mission.
Beaucoup d’avantages sont liés au contrat en portage, des articles sur le web sont disponibles et les décrivent de manière très détaillée.

Être freelance, c’est l’indépendance totale et donc une totale liberté qui s’offre à vous. Vous pouvez gérer : la création d’une structure (EI, EURL, SASU, SARL, etc…), choisir un régime fiscal, la recherche du client, la négociation du contrat, la gestion comptable, etc… Cela prend du temps, même s’il existe aujourd’hui plusieurs sites internet qui pourront vous guider.
Quelques inconvénients de ce type de contrat : la mise en place de toute la partie administrative, les nombreuses cotisations à payer, des impôts sur le revenu plus importants que lorsque vous êtes salarié. Comme certains le disent, la liberté n’a pas de prix…

Nous espérons vous avoir aidé à réfléchir pour votre futur choix et à reprendre votre carrière en main. Si vous avez des questions, Garden-IT vous accompagne tous les jours : contact@garden-it.com.